Balle pelote : rebondissement dans «l'affaire du gant» : Nicolas Becq, foncier de Thieulain, pourra finalement s'aligner samedi en finale des playoffs

Balle pelote : rebondissement dans «l'affaire du gant» : Nicolas Becq, foncier de Thieulain, pourra finalement s'aligner samedi en finale des playoffs

Balle pelote : rebondissement dans «l'affaire du gant» : Nicolas Becq, foncier de Thieulain, pourra finalement s'aligner samedi en finale des playoffs

Malgré un gant trop lourd détecté samedi dernier lors de la lutte disputée à Kerksken, le Frasnois pourra disputer la finale. Il n'a pas encore reçu de recommandé lui précisant sa suspension.

Nicolas Becq n'a pas encore reçu de recommandé lui précisant la teneur de sa suspension. Or, le règlement de la fédération prévoit une durée de 7 jours pour pouvoir faire éventuellement appel de la décision. Le foncier de Thieulain pourra donc jouer samedi et dimanche la finale du championnat contre Maubeuge.

Pour rappel, ce lundi, au lendemain du succès face à Kerksken et de la qualification pour la finale des playoffs, Thieulain a appris que Nicolas Becq, le dernier gant d'or en date, serait suspendu pour la lutte aller de la finale contre Maubeuge . En cause, un gant trop lourd.

Samedi dernier, lors du match à Kerksken, Xavier Charlot et Rudy Cassart, les arbitres de la lutte, ont pesé le gant de plusieurs joueurs, comme il est prévu de le faire. Celui de Kévin Vandenabeele, cordier de Thieulain, dépassait les 180 grammes autorisés. Il a donc écopé d'une amende. Celui de Nicolas Becq excédait les 186 grammes. Il a donc été sanctionné d'une amende et d'une suspension pour une lutte de championnat. Reste à voir maintenant quand tombera cette suspension...


Gaël Lebrun